Dans l'ère du Cloud Computing

Le Cloud Computing , c'est quoi au juste???

Le Cloud Computing désigne en français « l'informatique dans les nuages » …cette définition est assez floue d'autant plus que chaque proposition de Cloud diffère et chaque société utilisatrice l'adapte à son besoin.

Quittons un instant les nuages et soyons plus terre à terre : nous utilisons tous et depuis longtemps des solutions cloud, par exemple nos boites mail, les plate-forme de musique ou vidéo telles que Deezer ou U Tube.

D'une manière générale, le Cloud Computing repose sur l'externalisation du système informatique tout en permettant par le biais d'internet un accès à ce système, le plus large et le plus sécurisé possible. L'utilisateur a ainsi accès en libre service à ses données, de son ordinateur, tablette et/ou smart phone et il ne paie qu'à l'utilisation.

Cette externalisation repose sur la notion de serveur virtuel. Un serveur virtuel est créé en fractionnant un serveur physique en plusieurs serveurs virtuels indépendants, chacun possédant les caractéristiques d'un serveur dédié. Ainsi, chaque serveur virtuel peut fonctionner avec son propre système d'exploitation.

Quels sont les avantages du Cloud Computing?

Les principaux avantages que l'on retrouve dans toutes les propositions Cloud sont les suivants:

La flexibilité
Ou encore appelée "l'informatique à la demande". Le Datacenter met à la disposition de ses clients de l'espace disque lui permettant ainsi de déployer sur cet espace ses données informatiques. La quantité de ressources allouées va correspondre parfaitement mais aussi très rapidement (en temps réel) aux besoins du client (même en cas de fluctuation importante).
La facturation suivra de la même manière l'allocation de ces ressources.

La réduction de coût
Le Cloud Computing permet une réduction de coûts à différents niveaux :
  • coût d'investissement hardware : l'utilisateur ne doit plus être propriétaire d'un équipement matériel à la pointe (tels que ordinateur, serveur, firewall, switch, etc...) puisqu'il va utiliser les infrastructures de son prestataire de solutions Cloud.
  • coût d'investissement software (licence, logiciel) : bien souvent est mis à disposition par l'hébergeur.
  • coûts d'exploitation : concerne le loyer de la surface au sol (réduit puisqu'il ne supporte plus les équipements informatiques), concerne aussi le coût de l'électricité, ainsi que les coûts de personnel.
  • coûts d'utilisation : les clients d'une solution Cloud ne paient que ce qu'ils utilisent.

Comment adopter une solution de Cloud Computing ?

Afin d'utiliser des services de Cloud Computing, l'utilisateur devra obligatoirement faire appel à un prestataire de services qui sera soit un Datacenter soit un client de Datacenter utilisant les ressources de ce Datacenter.

Le choix du prestataire de service ou Datacenter est très important car de sa structure va dépendre un grand nombre de caractéristiques qui influera directement sur la sécurité, la confidentialité, la sauvegarde et la restauration des données ainsi placées sur le "Cloud".

Aujourd'hui, la notion de  sécurité des données  est un facteur très important et représente le frein majeur du passage au Cloud Computing.

L'équipe de TAS France et son Datacenter possèdent toutes les caractéristiques requises et vous proposent d'héberger vos données dans son  TAS Cloud  en toute sérénité.